Call Us Today! 1.555.555.555|info@yourdomain.com

CMO – Les liens Utiles

>>>CMO – Les liens Utiles
CMO – Les liens Utiles2018-06-04T09:02:42+00:00

INODORES ET INVISIBLES, QUEL IMPACT ?

Ondes

Nous en avons tous entendus parler mais quel est l’impact véritable des ondes sur la santé ?
Vous trouverez ci-dessous une série de données sur la question.
En ce qui nous concerne, c’est clair: le principe de précaution devrait être appliqué!

“Nous payons et nos enfants paierons demain le prix de nos aveuglements”
(Professeur Denis Zmirou, Directeur scientifique démissionnaire de l’AFFSET
(Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail)
en charge du rapport d’experts “Téléphonie mobile et santé” (2002)

► Vidéos
► Internet
► Livres
► Les impacts sur la santé et l’actualité des ondes
► Les ondes et les enfants
► Les jeunes et le portable
► Le stress électromagnétique
► Comment limiter son exposition aux ondes et augmenter sa résistance

Les Vidéos :

Les 2 excellentes émissions “A bon entendeur” de la TSR diffusées en mars 2009:
Ondes: vous-êtes cernés!, notamment sur les personnes atteintes d’hypersensibilités
Onde: vous-êtes cernés! Deuxième épisode, notamment sur les normes en vigueur

Mais aussi:
Les révélations du Dr. George Carlo, l’un des plus grand expert sur les ondes, et son action aux Etats-Unis (extrait de 5 mn sur Youtube)
Mauvaises ondes, reportage de Sophie Le Gall, diffusé sur FR3 le 18 mai 2011, Télévision Française.
Enquête du magazine 66 minutes (M6) sur la nocivité du Wi-Fi et des antennes relais et le calvaire des électrohypersensibles.
GSM et antennes relais, sommes-nous tous des cobayes, enquête de Hugues Angot & Olivier Grégoire, diffusé dans l’émission Questions à la une, Télévision Belge.
Sous le feu des ondes, Reportage ARTV-France juillet 2009 et Télé-Québec février 2010.
Téléphoner peut nuire à votre santé, TSR1 – Emission Temps Présent, 30 mars 2006
Mise en garde du ministère français de la santé vis-à-vis des enfants, France 2, Journal Télévisé, 2 janvier 2008
Les champs électomagnétiques et leurs applications dans la vie courante, conférence animée par Daniel Oberhausen, Association Priartem
Les ondes électromagnétiques, System D, le magazine alsacien du développement durable, Télé Doller
A radiant Day de la télévision norvégienne (en plusieurs parties et sous titrée en anglais), réalisé par Anders Børringbo.
– Le reportage de Jean-Yves Bilien sur les hypersensibles: Les sacrifiés des ondes.
Les deux vidéos disponibles sur la technologie CMO, qui font également le point sur la pollution électromagnétique:
15 minutes: version courte
35 minutes: version longue

La dernière étude biologique en date – juillet 2012 – concerne les fourmis, qui n’apprécient pas du tout les ondes Wi-Fi mais retrouvent une activité quasi-normale avec la protection CMO (plus de détails sur les études menées à l’Université Libre de Bruxelles)

Les Ressources internet

– Emplacement des antennes relais en Suisse : en ville, il y en a quasiment partout!

– Emplacement des Hot-Spot Wi-Fi en Suisse: de plus en plus dans les lieux publics ou les commerces…

– Pour la France, le site www.cartoradio.fr permet de connaître l’emplacement des stations radioélectriques et, d’autre part, d’avoir accès, pour un site donné, aux résultats des mesures de champ électromagnétiques synthétisés par une fiche de mesures. Depuis le 1er janvier 2014, les français peuvent demander à l’Agence nationale des fréquences (ANFR) un diagnostic gratuit de l’exposition de leur domicile aux champs électromagnétiques… mais seule l’exposition aux antennes-relais est prise en compte.

– Association Romande Alerte

– Association (Suisse) pour une utilisation modérée de la téléphonie mobile et autres technologies sans fil: Parlerpartout

– Association Française Robin des Toits

– Association Française Priartem

– Association Belge Teslabel

– Portail d’information Scoop

– Le CRIIREM, Centre de Recherche et d’Information Indépendantes sur les Rayonnements Electromagnétiques.

– Le livre du Dr. Jean Pilette sur les ondes et la santé, version novembre 2008 en fichier pdf

Pour plus de d’informations ? Tapez “nocivité ondes” dans un moteur de recherche pour près de 600 000 résultats!

L’actualité des Ondes

– Film “Ondes Sciences & Manigance”, Février 2015 (Vimeo.com : bande annonce)
Une enquête choc révèle les manipulations des industriels de la téléphonie mobile. A travers les parcours de lanceurs d’alerte, citoyens, journalistes, scientifiques, électro-hyper-sensibles, ce film dévoile comment les industriels de la téléphonie mobile manipulent la science pour créer un doute scientifique artificiel sur la nocivité de cette technologie. Cette «stratégie de défense de produit» permet au lobbyistes de s’appuyer sur une « fausse science » pour faire voter des lois qui protègent les intérêts de l’industrie, au dépens des politiques de santé publique.

– Effet des ondes d’un portable sur de la poudre magnétique, Janvier 2015
Dans cette vidéo insolite (et en Russe ?), on peut voir la poudre magnétique se déformer à proximité d’un téléphone portable allumé, comme s’il s’agissait d’un animal étrange… Et sur le cerveau, cela fait quoi exactement ?

Ondes-poudre-magnetique

– Les fréquences en or : arme de destruction massive AlternativeSante.fr, (Michel Dogna) Décembre 2014
Le Gouvernement vient de prendre une décision gravissime en terme de santé publique et d’environnement. Le Premier ministre Manuel Valls a en effet annoncé officiellement mercredi 10 décembre dernier l’ouverture du marché de la télévision numérique terrestre (TNT), aux opérateurs des fréquences  micro-ondes de 700 MHz – nommées “fréquences en or”, en raison de leur extrême pouvoir de pénétration – allant de 420 à plus de 500 mm – soit environ 0,50 m dans l’ensemble des matériaux de construction. Nous sommes très loin de toutes les études scientifiques – sur la pénétration de 124,5 mm du 2.450 MHz – qui mettent en garde les utilisateurs de téléphones mobiles sur les dangers que courre leur cerveau, car avec le 700 MHz, c’est carrément celui de tous les voisins (téléphonie passive) qui est menacé. Le nouveau réseau TNT GSM va permettre aux opérateurs d’obtenir que la TNT passe par le réseau d’antennes relais de Téléphonie Mobile, TV publique incluse !  Or, jusqu’ici, les fréquences micro-ondes très nocives en 700 MHz sont ou ont été exploitées par les émetteurs de TNT implantés sur des points hauts, situés loin, souvent à 10 ou plusieurs dizaines de kilomètres des zones habitées.

Frequences-or

– BIO info N°28 “Ondes: prendre la mesure du danger”, Novembre 2014
En Corée du Sud

[…] les médecins ont nommé « démence digitale » une pathologie qui atteint les adolescents. […] Trois symptômes majeurs la caractérisent : des troubles de la mémoire, un sous-développement émotionnel et une confusion mentale. Pour Byun Gi-won, docteur au Balance Brain Center de Séoul, l’utilisation abusive des nouvelles technologies empêcherait le développement normal du cerveau chez les adolescents.
« Des mesures réalisées à domicile ont montré que les expositions les plus importantes à l’intérieur des maisons sont liées aujourd’hui aux téléphones sans fil (DECT), précise le Dr René de Sèze, les gens étant bien plus près des bases que des antennes de téléphonie mobile.» Les box Wi-Fi viennent en deuxième ligne, devant les téléphones portables. […] Egalement facteur d’exposition, l’ordinateur portable connecté en Wi-Fi. Sur la plupart des portables récents (Mac, Azus…), l’antenne fait tout le tour de l’écran. Tenez-vous à distance: celui-ci émet 10 volts par mère à quelques centimètres de vous, mais deux fois moins à 50 cm.
« Les ondes des portables interfèrent avec les amalgames dentaires (comme avec tout métal présent en bouche) et accroissent la libération de mercure comme l’a montré une étude scientifique » affirme la dentiste holistique Estelle Vereeck.
« Chez les rats exposés, les champs [de type antenne-relais] ont déclenché des mécanismes d’économie d’énergie en perturbant la sensation de froid. Ils fractionnaient aussi le sommeil paradoxal. […] Les rats auraient tendance à prendre du poids, puisqu’ils augmentent leur ration alimentaire afin de lutter contre cette sensation de froid. » (Rémi de Sèze, chercheur de l’équipe Péritox “Périnatalité et risques toxiques”).

– Biocontact N°244: Dossier sur la Pollution électromagnétique, Mars 2014
Les ondes sont partout! « Les fréquences utilisées par la téléphonie mobile et les applications sans-fil, situées entre 1 et 10 Ghz, qui se multiplient aujourd’hui, étaient quasiment absentes du champ électromagnétique terrestre. On peut donc dire que l’augmentation du champ électromagnétique dans ces fréquences est venue perturber notre environnement électromagnétique naturel. Rien de moins étonnant donc qu’elle perturbe également les réactions de nos organismes et leurs rythmes biologiques. Ceux-ci, qui avaient eu des millénaires pour s’adapter à l’environnement naturel, se sont trouvés brusquement confrontés à des champs électromagnétiques artificiels nouveaux.» (Janine Le Calvez, Présidente de Priartem)

Telephonie-frequences

– Ondes et santé: la grande omerta: « En 1994, une étude conduite par les Drs Lai et singh met en évidence que les émissions de la téléphonie mobile provoquent des dommages sur des cellules cérébrales de cerveaux de rats. […] En 1997, les Drs Tice et Hook montrent que les radiofréquences détruisent les noyaux des cellules. Ces travaux sont confirmés la même année par l’équipe du Dr Roti Roti, en partie financée par Motorola. L’industriel fait alors appel à Exponent, un cabinet de défense de produit spécialisé dans les industries à problème. […] En 2004, le programme européen Reflex,  financé uniquement par des fonds publics, se met en quête de montrer que la technologie ne présente pas d’effets nocifs. A la surprise de tous, cette étude, très solide dans sa conception, révèle des effets négatifs, comme le rapporte son responsable, le Pr Adlkofer: « Nous avons trouvé que les champs électromagnétiques peuvent augmenter les ruptures des brins d’ADN dans les cellules humaines isolées. Cela signifie que ce type de rayonnement a le potentiel de provoquer le développement du cancer.» […] Les adolescents ont cinq fois plus de risque de développer une tumeur cérébrale que les autres groupes. […] Cette action des ondes sur la barrière hémato-encéphalique est actuellement suspectée de provoquer des symptômes rappelant la maladie d’Alzheimer. […] » (Jean Hêches, Réalisateur du documentaire Ondes, science et manigances)

– Histoire de normes: « Après avoir consulté les nombreux travaux publiés par des scientifiques d’origine aussi bien européenne qu’américaine, la Commission a conclu à la nécessité d’établir deux seuils d’exposition réglementaires. Le premier seuil concerne les effets thermiques ou aigus apparaissant à court terme […] Le second seuil concerne les effets biologiques apparaissant à long terme […] La Commission propose alors de retenir « comme valeur maximum d’exposition admissible […] 1 volt/mètre (V/m) dans la gamme des fréquences de 400 KHz à 300 GHz.» […] Le Conseil de l’Europe, sous la pression des lobbies, aussi bien de la téléphonie mobile que des producteurs d’électricité, n’a retenu que le premier seuil, déclarant les effets biologiques non avérés.» (Catherine Gouhier, Secrétaire Générale du Criirem)

– Suisse : La Chaux-de-Fonds : Les profs ont eu la peau du Wi-Fi / juin 2013
Les enseignants du lycée Blaise-Cendrars, à La Chaux-de-Fonds, l’ont décidé: il n’y aura de wi-fi, ni dans la cafétéria, ni dans leur salle des maîtres. Par précaution pour la santé de chacun. « Le 30 mai dernier, le Conseil de l’Europe a recommandé d’interdire le wi-fi et les téléphones portables dans les établissements scolaires. La Bibliothèque nationale de France a renoncé au réseau sans fil. En France, l’Assemblée nationale a voté un texte qui demande que le wi-fi soit le moins utilisé possible dans les écoles », fait remarquer le directeur du lycée Blaise-Cendrars, pour justifier la décision. Voir l’article complet sur le blog Mieux Prévenir.

– Les ondes perturbent le cresson / mai 2013
Cinq filles d’une classe de 9e année de l’école de Hjallerup au Danemark ont découvert que des graines de cresson exposées au wi-fi ne s’étaient pas développées normalement. Après 12 jours, les graines posées à côté de deux routeur wi-fi avaient à peine germé et certaines d’entre elles avaient même muté ou péri. En revanche, les graines posées dans une chambre sans radiation se sont développées sainement. « Nous pensions que les problèmes de concentration à l’école et parfois d’insomnie venaient du fait que nous dormions avec nos téléphones portables à côté de notre tête » explique Lea Nielsen, l’une des chercheuses en herbe. Excellente intuition!  « Désormais, aucune d’entre nous ne dort avec un téléphone portable à coté de sa tête. Soit on le maintient à distance soit on le pose dans une autre pièce. Et nous éteignons toujours l’ordinateur », ajoute-t-elle. Excellente conclusion! Voir article de l’ARA (Association Romande l’Alerte)

Cresson-saint Cresson-malade
Cresson “sain”,
non exposé aux rayonnements
Cresson “malade”, exposé aux rayonnements
de deux routeurs wi-fi, après 12 jours.

– Le rapport BioInitiative 2012 / 4 janvier 2013
RENSSELAER, New York–(BUSINESS WIRE)- D’après un nouveau rapport du groupe de travail BioInitiative 2012, les éléments prouvant les risques pour la santé des champs électromagnétiques et des technologies sans fil (rayonnement radioélectrique) sont significativement plus nombreux depuis 2007. Le rapport examine plus de 1’800 nouvelles études scientifiques. Les utilisateurs de téléphones portables, les futurs parents, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables.

« Il existe une tendance constante d’augmentation du risque de gliome (une tumeur maligne du cerveau) et de névrome acoustique avec l’utilisation de téléphones portables et sans fil », a déclaré Lennart Hardell, Docteur en médecine de l’Université d’Orebro, en Suède. « Les preuves épidémiologiques indiquent que les [technologies des] radiofréquences devraient être classées commes des substances cancérigènes pour l’homme. Les niveaux de référence et les limites de sécurité publique FCC/IEE et ICNIRP existants ne sont pas adéquats pour protéger la santé publique. »

Une douzaine de nouvelles études indiquent que le rayonnement des téléphones portables nuit au sperme. Même dans une poche ou sur une ceinture, un téléphone portable peut nuire à l’ADN du sperme, déformer le sperme et nuire à la fertilité masculine. Les ordinateurs portables dotés de connexions internet sans fil peuvent endommager l’ADN du sperme.

Sur la base de données prouvant une atteinte biologique dans l’autisme, il est plausible que les fréquences électromagnétiques et les radiations radioélectriques augmentent le risque et les symptômes de l’autisme. « Tandis que nous recherchons activement les liens entre les troubles autistiques et les technologies sans fil, nous devrions minimiser les expositions aux technologies sans fil et aux [champs] électromagnétiques pour les personnes souffrant de troubles autistiques, les enfants de tous les âges, les personnes envisageant d’avoir un enfant et pendant la grossesse », ajoute Martha Herbert, docteur en médecine, doctorante.

Les appareils sans fil, tels que les téléphones et ordinateurs portables utilisés par les femmes enceintes risquent d’altérer le développement cérébral du fœtus. Ceci a été lié à l’hyperactivité et à des problèmes d’apprentissage et du comportement dans des études portant sur des animaux et des humains.

Selon David O. Carpenter, docteur en médecine, coéditeur : « Les preuves indiquant des risques pour la santé de milliards de personnes dans le monde sont aujourd’hui beaucoup plus nombreuses. Le statu quo est inacceptable à la lumière des preuves attestant des dommages. »

Cette étude recouvre les [champs] électromagnétiques émis par les lignes électriques, le câblage électrique, les appareils et les combinés, ainsi que les technologies sans fil (téléphones portables et sans fil, stations cellulaires, « compteurs intelligents », Wi-Fi, ordinateurs portables sans fil, routeurs sans fil, interphones de surveillance pour bébé et autres appareils électroniques). Les aspects sanitaires incluent les dommages à l’ADN et aux gènes, les effets sur la mémoire, l’apprentissage, le comportement, l’attention, les perturbations du sommeil, le cancer et les maladies neurologiques telles que la maladie d’Alzheimer. De nouvelles normes de sécurité sont requises d’urgence pour protéger contre les expositions aux [champs] électromagnétiques et aux technologies sans fil qui font aujourd’hui partie de la vie quotidienne.

Le rapport BioInitiative 2012 est disponible (en anglais) sur : www.bioinitiative.org

– Les ondes GSM, les fourmis et les protozoaires – 11 juillet 2012

Première en Belgique : des études réalisées à l’Université Libre de Bruxelles montrent clairement que les ondes GSM affectent la mémoire et la réponse aux phéromones de colonies de fourmis, et qu’elles dégradent la motilité et la membrane cellulaire de protozoaires.

En 2008 étaient divulgués en Belgique les résultats d’une thèse de doctorat à l’UCL qui avait montré que des rats exposés chroniquement à un faible niveau de micro-ondes perdaient la mémoire et mourraient prématurément. Cette fois, c’est vers des sociétés de fourmis et des organismes unicellulaires que s’est tournée une équipe de recherche de l’ULB pour étudier les effets des micro-ondes des télécoms sur le vivant.

Dans une première série d’expériences, les chercheurs ont observé que sous l’effet d’un générateur d’ondes semblables à celles d’un GSM, les capacités d’apprentissage tant olfactif que visuel étaient affectées avec des scores moyens de l’ordre de 50% par rapport au groupe témoin. Placées ensuite à l’abri des ondes et après une période de récupération de 30 heures, les fourmis retrouvaient une certaine capacité de mémorisation (60-80%).

Ensuite, soumises une nouvelle fois aux ondes alors qu’elles étaient en apprentissage, les fourmis perdirent immédiatement tout leur acquis et ne gardèrent aucune mémoire visuelle. Cette atteinte à la mémoire n’est pas sans rappeler l’étude menée à l’UCL en 2008 qui avait montré une sérieuse détérioration des capacités de mémorisation de rats à long terme, dans ce cas après 15 mois d’exposition aux micro-ondes.

Dans une autre série d’expériences, c’est toute la capacité d’organisation de la colonie qui s’est vue affectée. Sous l’effet des ondes, les fourmis ne suivent que très peu leur phéromone de piste, viennent à peine sur des aires marquées de leur phéromone et s’orientent mal vers leur phéromone d’alarme. Par ailleurs, soumises aux ondes, les fourmis ne recrutent pas de congénères et sont incapables de rentrer au nid après avoir trouvé de la nourriture. Journal Télévisé RTL-TVI 19:00 – 14 juillet 2012

0