Call Us Today! 1.555.555.555|info@yourdomain.com

Kyara Kongo du Diamant – Aloès sélectionné

>>>>Kyara Kongo du Diamant – Aloès sélectionné

Kyara Kongo du Diamant – Aloès sélectionné

CHF 54.00

Kyara Kongo du Diamant – Aloès sélectionné

Bois d’Aloès sélectionné
Coffret de 60 petits bâtonnets avec porte-encens en céramique
Produit très peu de fumée

Spiritualité, Prière, Méditation, Offrandes, Cérémonies, Rituels,…

Le bois d’aloès est le plus rare et le plus précieux des bois aromatiques.
Également connu sous le nom de Oud, Agar, Jinkoh ou Kyara, son parfum est profond, riche et terrestre.
L’on dit de ce bois, qu’il est plus précieux que l’or.

REF: EJ-KYKO-60

Description

Kyara Kongo du Diamant – Aloès sélectionné

Bois d’Aloès sélectionné
Coffret de 60 petits bâtonnets avec porte-encens en céramique
Produit très peu de fumée

EJ-KYKO-60-encens-japonais-Kyara-Kongo-60-illustration-3

Spiritualité, Prière, Méditation, Offrandes, Cérémonies, Rituels,…

Le Bois d’Aloès est appelé aussi bois d’Agar ou encore bois de Oud.

Kongo, «Diamant», baptisé très justement en référence au roi des encens depuis des siècles. Laissez-vous séduire par la fragrance que les nobles du Japon appréciaient lors des cérémonies d’encens.

Le Bois d’Aloès :
Le bois d’aloès est le plus rare et le plus précieux des bois aromatiques.
Également connu sous le nom de Oud, Agar, Jinkoh ou Kyara, son parfum est profond, riche et terrestre.
L’on dit de ce bois, qu’il est plus précieux que l’or.

Le bois d’aloès, appelé aussi d’Agar ou bois de Oud, est un arbre de la famille de l’Aquilaria sp. Il est largement utilisé, dans la production d’encens pour les cérémonies religieuses aussi bien que pour la fabrication dee parfum, de cosmétiques ou de vin médicinal. Il est présent dans l’Asie du Sud-est et en Amazonie. Au Japon, les encens au Bois d’Aloès sont considéré comme les Rois des Encens.

En raison de son grand intérèt commerciale, les coupes de bois d’aloès dans les forêts ou il est présent l’ont mené au bord de l’extinction, en particulier dans de nombreuses régions du Vietnam, d’Indonésie, du Laos et de Malaisie. Sa survie est une des raisons qui ont motivé l’inscription de la plante sur la liste II de la CITES (Convention de Washington).

Parallèlement à cette inscription, des mesures d’incitation à la production de bois infecté ont été lancées. Devant le succès des premières entreprises, d’autres régions se montrent vivement intéressées par la culture des Aquilaria.

Le bois d’aloès est l’un des arbres les plus fascinants au monde. C’est un bois infecté par une bactérie de l’arbre Aquilaria, appelé ” Le Bois des Dieux ” parce qu’il est utilisé comme encens dans des cérémonies à caractères spirituelles. Le bois d’aloès est un produit très recherché dans de nombreux pays et cultures. Il a une fonction spirituelle presque universelle en tant qu’encens, utilisé pour symboliser la purification et accompagner les offrandes et les prières s’élevant de la terre vers le ciel. L’encens tient une place essentielle dans l’histoire spirituelle et le bois d’aloès en est le matériau de base le plus coûteux. On l’utilise depuis les temps anciens. On sait que les Égyptiens et les Grecs s’en servaient dans plusieurs de leurs rites.

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, connue par son sigle CITES ou encore comme la Convention de Washington, est un accord international entre Etats. Elle a pour but de veiller à ce que le commerce international des spécimens d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent.

Ce texte est sous copyright !
0