Call Us Today! 1.555.555.555|info@yourdomain.com

Savants maudits, chercheurs exclus Tome 4

>>>>Savants maudits, chercheurs exclus Tome 4
Voir le panier «Visions Esséniennes – Le Feu Féminin» a été ajouté à votre panier.

Savants maudits, chercheurs exclus Tome 4

CHF 32.30 CHF 27.50

Le Dossier des découvertes interdites
Progrès censurés… Savoirs perdus… Thérapies étouffées !

Éditeur: Guy Trédaniel
Édition: 14 juin 2010
Auteur: Pierre Lance
Langue : Français
Pages : 313 – Broché
ISBN : 978-2813201393

REF: ISBN-978-2813201393

Description

Savants maudits, chercheurs exclus Tome 4

Le Dossier des découvertes interdites

Progrès censurés… Savoirs perdus… Thérapies étouffées !

Au sommaire de Savants maudits Chercheurs exclus T4 :

Viktor Schauberger – Naturaliste autrichien qui découvrit dans les années trente comment produire une énergie égalant 127 fois celle obtenue par les moyens classiques. Aujourd’hui méconnu.

Emilia Masson – Archéologue française qui découvrit dans le massif du Mercantour les traces d’un très antique culte religieux. On dégrada le site pour la discréditer.

André Berthier – Archéologue français qui trouva à La Chaux-des- Crotenoy le site authentique de la bataille d’Alésia. Il mourut sans avoir réussi à faire triompher la vérité historique.

Jean Elmiger – Médecin homéopathe suisse qui mit au point la méthode «homéopathie séquentielle». Malgré l’accumulation des preuves de validité, il se heurte à l’hostilité du corps médical.

Jean Laigret – Médecin et bactériologiste français qui parvint à fabriquer du pétrole à partir de cultures bactériennes. Son invention est demeurée inexploitée à ce jour.

Yvette Parès – Docteur en sciences et en médecine qui devint praticienne des thérapies traditionnelles africaines et prouva leur efficacité contre la lèpre, le paludisme et le sida. En vain.

Marcel Violet – Ingénieur français inventeur d’un traitement électrovibratoire de l’eau dynamisant l’agriculture ou la santé humaine. ? Jamais reconnu par la science «officielle».

Raoul Estripeaut – Professeur français d’anthropologie pathologique qui inventa un remède anticancéreux très efficace à base d’enzymes pancréatiques, méprisé par les cancérologues.

Arthur Vernes – Médecin français vainqueur de la syphilis qui créa en 1920 un des meilleurs tests de dépistage précoce du cancer, ainsi qu’un traitement efficace, tous deux oubliés.

Matthias Rath – Médecin allemand créateur du concept de médecine cellulaire et spécialiste de la vitaminothérapie. Bête noire de la «nomenklatura » médicale qu’il défie sur Internet.

Félix d’Hérelle – Médecin québécois qui fit carrière en France et inventa un excellent traitement des maladies infectieuses par des virus bactériophages. Mondialement connu puis oublié.

Hulda Clark – Doctoresse canadienne spécialiste en physiologie cellulaire, qui a traité plus de 2000 cancers et accompli six mois deprison aux États-Unis avant d’être libérée sur un non-lieu.

 

Pierre Lance
Pierre Lance - Photo

Au cours de sa 16e année, il crée son premier journal, fonde une troupe de théâtre, devient le benjamin de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques et entre au Centre de Formation des Journalistes à Paris.
Appelé sous les drapeaux en juin 1954 et incorporé comme soldat de 2e classe au 3e RTS à Bizerte, il participera durant 30 mois aux opérations d’Afrique du Nord, en Tunisie puis en Algérie.
Il commence en 1965 son oeuvre d’écrivain et crée l’association de lecteurs «La Septième Aurore» qui publie la même année son second livre «Charles de Gaulle, ce chrétien nietzschéen». Son premier livre, «Le Spiritualisme athée» sera publié en 1966 (réédité en 1992).
Vingt autres livres se succéderont jusqu’à ce jour, dont un roman d’anticipation «Le Premier Président», paru chez Filipacchi en 1993. Son recueil de biographies de scientifiques «Savants maudits, chercheurs exclus» a été publié le 15 avril 2001 par les Presses de Valmy, puis réédité en 2003 par Guy Trédaniel qui publiera un second tome en janvier 2005 et un troisième en janvier 2006. Son dernier ouvrage publié a pour titre “Le Fils de Zarathoustra”, paru en mai 2006 aux Editions Véga (groupe Trédaniel).
Il crée en 1966 la revue «L’Hespéride», qui paraîtra sans interruption jusqu’en 1976, puis il fonde en 1969 la «Société Nietzsche» qui publiera la revue «Engadine» jusqu’en 1977.
C’est en décembre 1980 qu’il fonde la revue de prospective «L’Ere nouvelle», qui a publié en juillet 2006 son 173e numéro.
Pierre Lance a donné de nombreuses conférences et il a fait paraître, en quarante ans d’activité littéraire ininterrompue, une multitude d’articles, tant dans ses propres revues que dans d’autres publications.
Son œuvre publiée à ce jour est estimée à 15.000 pages environ.

Top

Autres

Poids 570 g
Réf

ISBN-978-2813201393

Ce texte est sous copyright !
1